LES IFFHCA ou Interventions Foncières pour Favoriser l’Habitat en Centre Ancien

10/05/2021

L’EPF fait de la reconquête des dents creuses et des logements vacants des centres anciens une véritable priorité grâce à mise en œuvre des IFFHCA (Intervention Foncière pour Favoriser l’Habitat en Centre Ancien).

Le recensement des dents creuses et des logements vacants situés en centre ancien réalisé en 2018-2019 a donné naissance dans sa phase opérationnelle au projet IFFHCA, qui vise à procéder à l’acquisition de ces biens afin de faciliter la production de logements en centre ancien et la réalisation de programmes multifonctionnels.   

En agissant de la sorte l’EPF concoure à plusieurs objectifs :

  • Inciter les bailleurs sociaux à construire en centre ancien en leur mettant à disposition des parcelles et lutter contre l’artificialisation des sols ;
  • Créer une offre foncière sur l’ensemble du territoire guadeloupéen et permettre de rééquilibrer l’offre en matière d’habitat ;
  • Créer des programmes de logements adaptés aux territoires sur lesquels ils s’implantent et aux modes de vie de leurs habitants. A ce titre, en lien avec les équipes municipales, l’EPF élabore grâce au concours d’une équipe d’urbanistes un cahier des charges qui détermine les principaux aspects des futurs programmes (architecture, insertion urbaine, densité, typologie de logement, respect de la qualité environnementale…) ;
  • « Assainir » la situation du foncier en centre ancien au regard de l’indivision et créer une nouvelle dynamique de revitalisation ;

La démarche mise en place en 2020 et qui mobilise la totalité de l’équipe opérationnelle de l’EPF,  commence à porter ses fruits et donne lieu aux premières acquisitions. La principale difficulté réside dans la reconstitution du titre de propriété qui s’avère longue et fastidieuse (sur plusieurs générations) et l’identification de la longue chaine des héritiers et des ayants droits avant d’entamer les premières négociations. L’EPF n’exclut pas toutefois la possibilité d’intervenir par voie d’expropriation ou le recours à des procédures foncières présentant un caractère coercitif (parcelle en état d’abandon manifeste, bien vacant sans maître, procédure de péril imminent ou ordinaire).