LE PROJET VERT FONCIER

02/07/2021

Vert Foncier : redonner du vert à nos centres-villes

Parce que les dents creuses sont une véritable richesse écologique dans le tissu urbanisé, représentant de réels enjeux de biodiversité, l’Etablissement Public Foncier de Guadeloupe a souhaité valoriser ces espaces à l’abandon en proposant une approche inédite à travers le projet « VERT FONCIER ». 

La redynamisation des centres-villes par la création d’un cadre de vie de qualité, la lutte contre l’étalement urbain et l’artificialisation des sols ont conduit à concevoir ce projet « VERT FONCIER » dont le principe consiste à acquérir en centre-ville des parcelles destinées à la création d’espaces verts, à des opérations de renaturation, de jardins partagés et à la réalisation d’aménagements paysagers.

L’objectif du projet « VERT FONCIER » est multiple puisqu’il s’agit de :

  • Sortir progressivement le foncier de l’indivision et constituer un réservoir foncier destiné aux générations futures ;
  • Préserver et de restaurer la biodiversité en créant les conditions favorables à l'épanouissement des espèces animales et végétales ;
  • Recréer dans les centres anciens un cadre de vie de qualité par l’aménagement et l’embellissement d’espaces publics, source d’attractivité pour les villes et de bien être pour les populations ;
  • Lutter contre les îlots de chaleur urbains (ICU) par la diminution de la température dans les bourgs grâce à la création d’oasis de fraicheur végétalisés ;
  • Améliorer la qualité de l’air par le biais d’une végétation, produisant plus d’oxygène et participant à l’élimination des polluants industriels ;
  • Réduire le stress et améliorer la santé des populations par les effets bénéfiques de la végétation ;
  • Réintroduire du lien social par le biais de jardins partagés

Afin de démarrer cet ambitieux challenge, l’EPF a fait l’acquisition de parcelles dédiées, sur le territoire de la ville de Pointe-à-Pitre.

Fort de cette première expérimentation, l’Etablissement a d’ores et déjà, lancé un recensement des parcelles à l’état naturel présentant un intérêt écologique, sur l’ensemble du territoire.